Les tribulations d'un papa qui se prenait pour une maman

Les tribulations d'un papa qui se prenait pour une maman

Les p'tites gens

 

 

Ce matin j'ai appris la nouvelle.

 

Celui que tout le monde décriait a gagné.

 

J'imagine les larmes de ma grande sœur, l' hébétude des gens qui croient en un système.

Mais derrière tout ça, il y a un malaise que je perçois aussi en France et qui se développe dans tous les pays d'ailleurs.

 

Les p'tites gens n'en peuvent plus de ne pas être représentés. Sur la touche, ils n’existent plus.

 

Ils sont sondés, «  marchandisés », on ne s’intéresse à eux que pour savoir comment pérenniser le système.

 

On oublie la majorité des gens pendant des années ; les élections venues on leur parle.

Des sondeurs disent à nos élites comment nous gérer, comment continuer à faire leurs petites affaires sans que le bon peuple n’interfère.

 

Pourtant la colère continue de gronder, ceux qui produisent et n'ont pas accès aux richesses qu'ils fabriquent s’épuisent à revendiquer.

 

Mais ceux qui nous gèrent n’en ont cure,ils ne nous ont pas encore suffisamment présurés.

 

Le vote pour les extrêmes reste le seul moyen pour beaucoup de se faire entendre.

 

Ça n'arrange rien mais ça défoule. Ça montre que l'on existe.

 

Les jeunes se tournent vers le fanatisme ; il faut les détruire!

 

Le bon peuple vote pour les extrêmes ; ils ne sont pas suffisamment éduqués!

 

Écoutez les laissés pour compte, car même si leur carte bleue n'est pas très fournie, ils ont une carte d’électeur et quand Marine la peste sera d’actualité, on aura bon dos de railler le voisin Donald.

 

Mais bon je vais retourner me coucher car cette journée est un cauchemar...

 

 

images.duckduckgo.com.jpg



10/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres